Nombre total de pages vues

samedi 14 janvier 2012

CANCER DU FOIE ..... dangers des vaccins.... ET GUÉRISON SANS TRAITEMENTS CHIMIO...... les personnes VIH

GUÉRIR BIEN
DES cancers avec le FRUGIVORISME
http://nsa32.casimages.com/img/2012/11/19/121119093426165660.gif

Santé Canada estime que
2,7 millions d'adultes et d'enfants
(4 ans et plus) souffrent d'asthme au pays.
En fait, le risque de développer l'asthme double chez ceux: ayant reçu des antibiotiques pour des infections autres que respiratoires; ayant reçu plusieurs séries d'antibiotiques; dont la famille n'a pas eu de chien avant leur premier anniversaire. . . Une équipe de l'Université du Manitoba a également participé à l'étude, menée à partir de l'analyse des dossiers de plus de 13 000 enfants, de la naissance à l'âge de 7 ans. Les travaux sont publiés dans la revue Chest.



Mettons du citron dans nos salades, dans nos jus, dans ......
-----------------------------------------------------------

Le citron est un remède prouvé contre les cancers de tous
types. Il détruit non seulement les cellules malignes
du cancer mais n'affecte pas les cellules saines.
Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les
cellules cancéreuses. Il est 10.000 fois plus puissant
que la chimiothérapie. Pourquoi ne sommes-nous pas
au courant de cela? Parce qu'il existe des laboratoires
intéressés par la  fabrication d'une version synthétique
qui leur rapportera d'énormes bénéfices. Vous pouvez
désormais aider un ami qui en a besoin en lui faisant
savoir que le jus de citron lui est bénéfique pour
prévenir la maladie. Son goût est agréable et il ne
produit pas les horribles effets de la chimiothérapie.
Combien de personnes meurent pendant que ce secret
est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux
bénéfices multimillionnaires de grandes corporations ?
On lui attribue plusieurs vertus mais la plus intéressante
est l'effet qu'elle produit sur les kystes et les tumeurs.
http://nsa31.casimages.com/img/2012/11/19/12111909200548968.gif
La source de cette information est fascinante: elle provient
d'un des plus grands fabricants de médicaments au monde,
qui affirme qu'après plus de 20 essais effectués en laboratoire
depuis 1970, les extraits ont révélé que: Il détruit les cellules
malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon,
du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas...

On la considère aussi comme un agent anti microbien à large spectre contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, elle régule la tension artérielle trop haute et est antidépressive, combat la tension et les désordres nerveux.
Les composés de cet arbre ont démontré agir 10.000 fois mieux que le produit Adriamycin, une drogue chimiothérapeutte normalement utilisée dans le monde, en ralentissant la croissance des cellules du cancer. Et ce qui est encore plus étonnant: ce type de thérapie avec l'extrait de citron détruit non seulement les cellules malignes du cancer et n'affecte pas les cellules saines.
Institut de Sciences de la Santé, L.L.C. 819 N. Street, Baltimore, MD 1201
Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier à l’intérieur.
Vous pouvez consommer le fruit de manières différentes: vous pouvez manger la pulpe, la presser en jus, élaborer des boissons, sorbets, pâtisseries, ...



Que contiennent le citron et la lime?

Le pouvoir antioxydant du citron et de la lime est considéré comme faible, car il est calculé en fonction d’une portion normale, qui est relativement petite. Néanmoins, le citron et la lime renferment divers composants qui peuvent avoir un effet favorable sur la santé et sur la prévention de plusieurs maladies.
Flavonoïdes
Le citron et la lime renferment différents types de flavonoïdes. Ces composés antioxydants permettent, entre autres, de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. Les principaux flavonoïdes contenus dans le citron et la lime sont l’ériocitrine et l’hespérétine. Des expériences menées sur des animaux ont démontré que l’ériocitrine et l’hespérétine, extraits de l’écorce (peau) du citron ou de son jus, pouvaient diminuer ou prévenir l’augmentation des dommages reliés au stress oxydatif5,6. De plus, l’ériocitrine pourrait induire l’apoptose de cellules leucémiques. La partie blanche de l’écorce du citron est celle qui contient le plus de ces 2 flavonoïdes.
http://nsa32.casimages.com/img/2012/11/19/121119094723576158.gif
La nobiletine, un autre type de flavonoïde contenu dans les agrumes, aurait des propriétés antiangiogéniques. Elle contribuerait à ralentir la croissance des tumeurs et des métastases34. Enfin, selon une étude menée sur des cellules du pancréas, la capacité à inhiber la prolifération de cellules cancéreuses de la lime serait proportionnelle à son contenu en flavonoïdes ainsi qu’en limonoïdes36.

http://nsa32.casimages.com/img/2012/11/19/121119101152797645.gif

Limonoïdes
Les principaux limonoïdes que renferment les agrumes sont la limonine et la nomiline. On les retrouve principalement dans les pépins12, mais aussi dans le jus13. Les limonoïdes possèdent une certaine capacité antioxydante14. Ils pourraient aussi entraîner l’apoptose de cellules neuroblastiques cancéreuses (cellules nerveuses embryonnaires, se différenciant ensuite en neurones)16. Des études laissent présager qu’ils pourraient prévenir certains types de cancers chez l’animal. Par exemple, l’obacunone, un type de limonoïde, s’est avéré efficace pour diminuer l’incidence de tumeurs du côlon18 et pour diminuer le nombre de tumeurs de la bouche12.Mais il n’existe pour le moment aucune donnée quant à un effet similaire chez l’humain. L’action synergique de plusieurs limonoïdes entre eux, ou avec d’autres composés (comme les flavonoïdes), pourrait accentuer leur action sur les cellules cancéreuses.




Fibres solubles
Les agrumes sont riches en fibres solubles, principalement en pectine, que l’on retrouve dans l’écorce et dans la membrane blanche autour de la chair (albédo). Par leur aptitude à diminuer le cholestérol sanguin, les fibres solubles contribuent à réduire l’incidence des maladies cardiovasculaires23. Des chercheurs ont démontré que l’écorce de citron était efficace pour diminuer les taux de cholestérol sanguin et hépatique chez l’animal24. Cependant, en plus de la pectine, d’autres composés présents dans l’écorce du citron pourraient participer à ce processus.
De plus, la pectine du citron, comparée à celle de 3 autres agrumes (pamplemousse, tangerine et orange), présente la meilleure capacité à inhiber la croissance de certaines tumeurs cancéreuses in vitro25. Par contre, ces données nécessitent davantage d’analyse avant de conclure à des effets bénéfiques de la pectine de citron ou de lime sur le cancer chez l’humain.
Protéines
Une équipe de chercheurs a découvert qu’un extrait de jus de lime pourrait améliorer la réponse immunitaire chez l’animal26. Cet effet serait attribuable à un ensemble de protéines présentes dans l’extrait de jus de lime. Ces mêmes composantes protéiques pourraient participer à l’arrêt de la prolifération de cellules cancéreuses observé in vitro27


Prudence..... Le citron, la lime, ainsi que leurs jus, devraient également être évités par les personnes souffrant de reflux gastro-oesophagien, d'oesophagite peptique et de hernie hiatale (en phase aiguë de ces maladies) ou du moins en prendre progressivement.... car notre organisme doit se réhabituer à des aliments aussi magnifiques que nous avons remplacés hélas par des aliments cuits et oxydés par la cuisson.

=========================










Abécédaire de http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/10/12041009465290239.gif

Le plus gros site.7500 Sujets Inédits, SCOOPS, Solutions. Cliquez : les lettres/chiffres
http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062008434188.gif-2-3-4 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/12042506173533288.gif-2 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/12042506204935221.gif-2-3-4 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425061913933534.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062110347847.gif-2-3-4 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062134935688.gif -2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062204237893.gif-2-3 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/12042506222636998.gif-2-3 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062255438617.gif-2-3http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062337638754.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062403338170.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062425140981.gif-2 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062450539524.gif-2-3-4 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062510641213.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/12042506261342787.gif http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062642847544.gif-2 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062715242602.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062735441948.gif-2-3 http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425062756642939.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062826641574.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062848843142.gif http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062909746377.gif-2-3 http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062933244160.gif http://nsa22.casimages.com/img/2012/04/25/120425062957747088.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/25/120425063032246767.gif http://nsa21.casimages.com/img/2012/04/20/120420050859839817.gif

Pour les visuels, cliquez ici ----> Humanité Reine
----------------------------
À LIRE ET RELIRE
Cancer : ces dernières années, les ouvrages scientifiques de médecine affirment que la carotte, la betterave, ainsi que le chou font diminuer les chances d’évolution du cancer, tandis que la consommation de viande les fait augmenter. Il y a cinquante ans en Suède, le cancer de l’estomac figurait en première position parmi les maladies mortelles. Aujourd’hui, le chiffre est passé de 60% à 17% chez les hommes, et s’est réduit à 8% chez les femmes. L’explication en est que les repas en Suède étaient auparavant constitués de viande, tandis qu’à présent les légumes et les fruits sont consommés en très grande quantité. Tatiana Garnik, directrice du département de phytothérapie à l’université de médecine de Kiev, soutient qu’en mangeant chaque jour une pomme avec ses pépins, nous n’aurons jamais de cancer.

Découvertes et développées par des chercheurs britanniques dans des buts eugénistes, les aflatoxines, substances qui augmentent de 15 fois à plus les cancers, sont les plus toxiques et peuvent induire un cancer du foie à de très faibles doses

Dans quel but les autorités mondiales détruisent-elles la santé des populations des pays industrialisés comme du Tiers-Monde et les exterminent-elles?
On nous assassine et sacrifie nos vie depuis des centaines d’années pour :
(1) un supposé contrôle démographique
(2) pour le pouvoir et la fortune
(3) lorsque les peuples tentent de se gouverner par eux-mêmes
(4) pour nous imposer des religions ou l’esprit laïque des militaires pour éviter de nous parler d’humanisme ….

Dès la fin du XIXème siècle, des voix s'élèvent en Angleterre pour demander la stérilisation des sujets porteurs de défauts. Au début du XXème siècle, des états américains votent des lois en faveur de la stérilisation des fous et des criminels; des savants anglo-saxons se réunissent à Londres pour définir les moyens de lutte contre la prolifération des autres races, qui pourraient mettre en danger la race blanche (10). Sur l'eugénisme se greffent des théories raciales, liées aux recherches effectuées au XIXème siècle sur l'inégalité des races.

Les pays riches et puissants se sont construits sur la guerre, le meurtre, l’exploitation et le pillage des autres pays... et ils continuent de le faire. Quand les États ont trop d’argent : ils inventent des guerres pour éviter de donner l’argent à leurs pauvres et pour maintenir leur système qui hiérarchisent des humains. Voilà à quoi ça sert des Armées!

Organiser la famine et criminaliser ceux qui la fuient... La vaccination décime les populations. De façon aiguë, dans les pays du Tiers-Monde; de façon chronique, dans les pays industrialisés.


"Robert McNamara, ancien président de la Banque Mondiale, ancien secrétaire d'État des États-Unis qui ordonna les bombardements massifs du Vietnam, dit : «Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s'est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine, la maladie, des crises financières». Et Mc Namara fut aussi instigateur du P.E.V. (Programme Élargi de Vaccination). Contrôle démographique (DÉPEUPLER) par les vaccins (V.I.H. et autres. La vaccination est utilisée comme arme bactériologique depuis longtemps… que ce soit pour décimer des populations précises p. 125 G. Lanctôt dans son livre ''La Mafia Médicale''.

Et oui ....
Les êtres humains ont tenté de limiter les naissances de bien des façons : continence, contraception, AVORTEMENT et infanticide. L'expression « contrôle des naissances » apparaît en 1914..... Des groupes en Grande-Bretagne et aux États-Unis proposèrent la guerre comme moyen de contrôle démographique. Et la Première Guerre Mondiale en fut la concrétisation horrible. Dès 1930, un programme de contrôle des naissances est offert aux femmes des classes défavorisées... Divers Organisme Internationaux apparaissent pour effectuer UN PLANING MONDIAL DES NAISSANCE, donc de LIMITER LES NAISSANCES.
"Dès la première guerre mondiale, des noms tels que Rockefeller, Harriman, le banquier JP Morgan, Mary Duke Biddle de la famille des producteurs de tabac, Cleveland Dodge, John Harvey Kellog de la fortune des céréales, Clarence Gamble de Procter & Gamble, étaient tous à l’origine du paisible financement de l’eugénisme, la plupart en tant que membres de la Société eugéniste américaine. Dès 1913, les Britanniques par la Fondation Rockefeller financent des recherches sur le contrôle des naissances. Dès les années 30, cette fondation se penche sur le fonctionnement hormonal de l'être humain afin de mettre au point des contraceptifs plus efficaces . Pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non-vaccinées ? Cela voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la grippe.

"Au début des années cinquante, John D Rockefeller III avait transformé Porto Rico en un vaste laboratoire, où il pouvait mettre en oeuvre ses expériences de contrôle démographique à grande échelle. Selon une étude réalisée par le département de la Santé de l’île en 1965, environ 35 % de la population féminine de Porto Rico en âge de procréer avait été stérilisée de façon permanente." [...] "Les paysannes pauvres de Porto Rico étaient encouragées à accoucher dans les nouveaux hôpitaux américains, où les médecins les stérilisaient en leur ligaturant les trompes après leur deuxième enfant, le plus souvent sans le consentement de la parturiente (ndlr : femme qui accouche)." [...] Les mêmes furent à l’origine d’expériences de stérilisations forcées sur des « personnes inférieures » et de diverses méthodes de contrôle démographique." "Dès l’origine, la Fondation Rockefeller s’était focalisé sur la réduction systématique de la population des races « inférieures »

Margaret Sanger, cette britannique eugéniste disait: '' En outre, les pauvres sont un danger: leur concentration dans les villes est cause de délinquance et de criminalité -certaines déclarations de la Conférence d'Istanbul sur l'habitat (1996) l'ont souligné-.
‘’Il a eu 4 000 morts l’an dernier au Canada de la simple grippe, mais pourquoi pensez-vous que les Médias n’en n'ont pas fait un plat??? C’EST POUR NE PAS AVOIR DU À AVOUER QUE LA MAJORITÉ DE CES PERSONNES DÉCÉDÉES AVAIENT ÉTÉ POURTANT BIEN VACCINÉES !!!

Peut-on faire la guerre plus hypocritement et subtilement qu’à travers des politiques gouvernementales favorisant : (1) la dénatalité; (2) la dissolution des familles; (3) l’accentuation de la pauvreté; (4) la lutte entre les gens; la loterie et l’alcool légalisées,…? C'est un crime, juste au Québec (Canada), il se fait plus de 30 000 avortements chaque année. NOS ÉTATS N'AIDENT PAS LES JEUNES FEMMES ENCEINTES.

Henry Kissinger, de son poste de secrétaire d’État, il commande l’établissement d’un rapport sur la démographie, qui deviendra en 1974 le fameux Mémorandum d’étude sur la Sécurité nationale (NSSM 200), intitulé « Implications de la croissance démographique mondiale sur les intérêts de sécurité et nationaux des états-Unis ». Loin de considérations humanistes ou environnementales, ce mémorandum affirme que la croissance démographique des pays en voie de développement menace l’accès des Etats-Unis aux ressources vitales, faisant de la réduction démographique dans le tiers monde une priorité du gouvernement américain.

"Au cours du procès intenté à la CIA, le Dr Gotlieb, cancérologue, a reconnu avoir déversé, en octobre 1960, une grande quantité de virus dans le fleuve Congo au Zaïre pour le polluer et contaminer les populations qui utilisaient son eau. Le Dr Gotlieb a été nommé à la tête du National Cancer Institute."
Le CLub de Rome, le groupe Bilderberg, la Trilatérale, la Banque Mondiale, ...... tous ont pour mandat par diverses stratégies de (1) réduire le taux de natalité; (2) d'augmenter le taux de mortalité; (3) de diminuer l'accessibilité aux soins de santé (raréfier les médecins et les infirmières.....)...... La reine d'Angleterre par son mari le Prince Philip qui a démarré la Trilatérale et le groupe Bilderberg contrôle tout.
En 1943 et 1944, Londres via les Etats-Unis d’Amérique avaient déjà étudié douze mille produits chimiques et en avaient sélectionné sept mille comme possibles armes de guerre… d’ailleurs, en 1945, un crime prémédité contre l’humanité est étudié en vue de détruire les rizières autour des grandes villes du Japon. Ces produits chimiques étaient les précurseurs des Agents chimiques utilisés au Viêt-nam.

===============
VACCINER POUR DÉPEUPLER
La production de vaccins est produite d’abord comme armes militaires avant d’être utilisés comme médicaments.
La moitié des médecins et des infirmières ne veulent pas se faire vacciner
Ne pas, actuellement, réaliser que les cancers sont en partie transmissibles et susceptibles d'être prévenus par la non-vaccination et une bonne hygiène de vie et une saine alimentation (fruits et légumes) relève aujourd'hui du non-sens, voire de l'inconscience.

On le sait, des virus peuvent donner des cancers. Des vaccins aussi !
Aujourd’hui, le seul moyen à notre disposition pour voir apparaître l’hépatite B en France est la vaccination de tous les nourrissons et les jeunes enfants. On nous dit que le virus de l’hépatite B se transmet par voie sexuelle ou sanguine. e virus de l'hépatite B est transmissible par voie sexuelle, par la salive, par les piqûres. Le virus de l'hépatite C, transmis plus couramment par les injections, est responsable de la plus grande partie des autres cirrhoses et cancers du foie.

N'oubliez pas que le vaccin vous donne la maladie à petites doses et souvent à plus grandes doses vaccinales qu'on nous le fait entendre

Le cancer du foie est le plus souvent le résultat d'une complication d'une cirrhose ou d'une hépatite chronique B ou C. Il peut aussi s'agir d'une métastase d'un autre cancer.

Des chercheurs viennent de démontrer la responsabilité du virus C dans le cancer du foie. Ce résultat signifie que cette maladie peut se traiter efficacement à l'aide de médicaments antiviraux. Et si il y a ''virus C'' alors c'est possible que cela vienne des vaccins ou .....

Certains virus ou bactéries sont aussi connus pour provoquer ou accélérer la prolifération des cellules cancéreuses.

Virus C et cancer du foie

Jusqu'à aujourd'hui, le virus C était reconnu comme responsable du cancer du foie, mais selon un mécanisme indirect dit de fibrose. Une équipe de chercheurs a démontré son implication directe. Sur 15 patients porteurs de lymphomes non-Hodgkiniens, 7 étaient infectés par le virus C. Ils ont tous répondu favorablement au traitement antiviral.



L’entrée de nombreux pays d’Afrique
exige un certificat international de vaccinations.
Fièvre jauneLe vaccin de la fièvre jaune s’administre en une injection; Elle doit être réalisée au moins dix jours avant le départ. Il n’y a pas de précaution particulière à prévoir avant la vaccination.
L'hépatite B est un fléau responsable de deux millions de morts par an.
Le vaccin transgénique affole les investisseurs. Transgénique, un mot sulfureux, qui suscite la peur chez les uns et de fantastiques espoirs chez les autres. Bien avant que les déboires ne s'accumulent sur le vaccin plasmatique, des équipes de chercheurs anglo-saxons travaillaient sur un autre procédé de fabrication : la recombinaison transgénique. Transgénique signifie insertion d'une séquence de patrimoine génétique d'un organisme (bactérie, virus, cellule) dans celui d'un organisme receveur par des méthodes artificielles provoquées par l'homme. Dans le cas du vaccin de l'hépatite B on a utilisé la levure, celle du boulanger et des brasseurs de bière. Les chercheurs ont dupliqué un gène issu du virus de l'hépatite B. Ce gène, sous la forme d'un microscopique fil d'ADN, est inséré dans le génome de la levure qui va devenir une usine à fabriquer la protéine du virus. La protéine est récupérée, purifiée des contaminants et mélangée à une solution vaccinale avec quelques produits chimiques chargés de stabiliser la suspension.

LE SCANDALE DU VACCIN HEPATITE B: Les milliard de la seringue

« Attaquer notre vaccin c'est attaquer la France.»
Jean Yves Garnier, président de Pasteur Vaccin, après un article sur le vaccin contre l'hépatite B, 1983.
« La vaccination c'est bon pour la santé, c'est bon pour les actionnaires. »
Rapport annuel de Rhône-Poulenc sur sa filiale Pasteur-Mérieux.
Mars 1942, Washington DC. Cela fait quatre mois que les États-Unis ont déclaré la guerre aux puissances de l'Axe. L'attaque cuisante des japonais sur Pearl Harbor a marqué les esprits et les nouvelles sont mauvaises. Dans le Pacifique, l'empire du Soleil-Levant vient de conquérir les Philippines, java, Bali et les Indes-Orientales. En Europe, les soldats du Reich avancent sur les marches de l'Est et ne sont qu'à deux cents kilomètres de Moscou.
Pourtant, les responsables du service de santé de l'armée américaine n'ont que faire des conquêtes
d'Hitler et de l'empereur Hirohito. Réunis en urgence à Washington depuis plusieurs jours, ils doivent faire face à une épidémie foudroyante qui expédie par dizaines de milliers les soldats dans les hôpitaux militaires, avant même qu'ils n'aient été envoyés en opération. Les rapports en provenance des unités livrent le même diagnostic : jaunisse aggravée, en clair le foie de milliers de GI est au bord de l'intoxication. L'infection virale se traduit par une grande fatigue, une coloration jaune de la peau et des douleurs aux articulations. À la surprise des experts, l'épidémie s'est déclenchée au même moment dans différentes villes des ÉtatsUnis, là où sont stationnées les troupes, ne frappant que les militaires. Les hôpitaux civils n'ont rien remarqué d'anormal.Brême, deux cents marins avaient attrapé une jaunisse après avoir reçu une vaccination contre la varicelle contaminée par un agent inconnu.
L'hypothèse devient vite une certitude, des donneurs porteurs de la jaunisse ont contaminé les lots de vaccins. Le 15 avril 1942, le médecin commandant en chef du service de santé ordonne la suspension immédiate de toute vaccination contre la fièvre jaune ainsi que le rappel et la destruction des lots en circulation. L'épidémie de jaunisse continue jusqu'en juin, touchant des malades vaccinés peu de temps avant l'interdiction, puis disparaît comme par enchantement au cours des mois suivants. Trois cent trente mille militaires ont été contaminés par l'agent infectieux de la jaunisse dissimulé dans le vaccin. Quel était ce mystérieux vecteur de transmission ? La solution de l'énigme ne sera révélée que quarante-trois ans plus tard par les scientifiques.

En 1985, des épidémiologistes de plusieurs instituts américains lancent une vaste étude' sur les soldats rescapés du conflit. Ils prélèvent le sang d'un millier de vétérans de la Seconde Guerre mondiale. Ces hommes n'ont pas été choisis au hasard : un groupe a reçu le vaccin contaminé de 1942 et un autre a bénéficié d'une injection d'un lot pur. Surprise, les analyses de sang révèlent la présence du virus de l'hépatite B chez 97 % des hommes du premier groupe contre 13 % du second.
Désinformation massive . . . VACCINS comme CONTRÔLE DÉMOGRAPHIQUE
et qui sortent des labos militaires

Le scandale de Willozubrook

Ironie de l'histoire, la plus grande épidémie d'hépatite B jamais enregistrée dans un pays occidental sur une période si courte a été provoquée par la main de l'homme. Et, en plus, par un vaccin ! A la suite de cette affaire, des équipes de chercheurs vont continuer à travailler sur l'agent vecteur de la jaunisse et son éventuelle parade.
C
ette famille de virus se nomme par les lettres de l'alphabet: A, B, C, D, E, F, G, etc., les plus répandus étant les trois premiers.

Cette recherche s'effectuera parfois en bafouant allègrement les règles élémentaires de la morale et débouchera sur un scandale retentissant aux ÉtatsUnis. En 1955, le docteur Saul Krugman et son équipe lancent une vaste étude sur les maladies hépatiques dans un institut d'enfants handicapés mentaux de Willowbrook, situé dans la proche banlieue de New York. Ce genre d'école est connue depuis de nombreuses années par les médecins pour abriter des épidémies sporadiques de jaunisse galopante. Le docteur Krugman prélève systématiquement le sang des jeunes pensionnaires pour identifier les agents de propagation. II réussit à identifier deux types d'hépatites qui seront par la suite classées en virus A et B.
Seulement, pendant treize ans, l'équipe a inoculé sciemment des souches de virus aux enfants qui entraient à Willowbrook ! Les parents, qui avaient signé des décharges, croyaient qu'on leur administrait des vaccins expérimentaux... L'affaire fut révélée au début des années soixante-dix 3. Willowbrook devint synonyme de honte et l'institut ferma ses portes. Saul Krugman fut défendu par nombre de ses confrères. L'argument majeur était: que pèsent quelques centaines de handicapés mentaux, qui de toute façon auraient contracté les virus, face à des millions de vies pouvant être sauvées par la découverte d'un vaccin ? À partir de ce genre de justification, d'autres scandales d'expérimentation médicale ne pourraient-ils être excusés, comme, dans l'Alabama, ces médecins de Tuskegee qui ont refusé de soigner la syphilis chez une centaine d'hommes noirs pendant quarante ans, sous prétexte d'observer l'évolution de leur maladie, ou, dans la prison d'État de l'Oregon, ces soixante-sept prisonniers dont les testicules furent irradiés de 1963 à 1971 afin d'étudier le comportement de leurs spermatozoïdes, sans oublier, dans les années soixante, certains cancérologues du jewish Hospital de Brooklin, qui inoculèrent des extraits de cellules tumorales à des patients séniles pour observer l'évolution de leurs cancers. Les affaires de Willowbrook et de Tuskegee forcèrent les autorités américaines à durcir leur dispositif éthique sur l'expérimentation humaine. Toutefois, cette ségrégation médicale une minorité n'a aucun droit face aux intérêts du plus grand nombre demeure malheureusement une constante dans la santé publique. Nous la retrouverons lors des campagnes de vaccination hépatite B.
Là, ça se gâte, car l'hépatite B ne ravage que... les pays du tiers monde. 90 % des contaminations et des morts recensés sont localisés dans les pays en voie de développement.
Le lobbying constitue la clé de voûte de l'opération hépatite B. Les Anglo-Saxons en sont friands, plus que les Latins qui voient là un terme ambigu, synonyme d'influence, de pression, de persuasion. A partir de 1987, le vaccin transgénique étant une réalité, les laboratoires vont financer des centaines d'études et de colloques scientifiques sur les dangers de l'hépatite B pour favoriser la vaccination dans les pays développés.
L'immense majorité des réunions sur les dangers de l'hépatite B a été sponsorisée par les trois fabricants EUGÉNISTES du vaccin, Merck, Pasteur-Mérieux et SmithKline-Beecham. La liste qui suit met en parallèle les colloques et les décisions de l'OMS (l'OMS se dit eugéniste) et des États sur la politique vaccinale contre l'hépatite B.
Un virus-militaire sournois
À la fin des années soixante, grâce aux travaux de Krugman et de ses continuateurs, les chercheurs connaissaient mieux le virus de l'hépatite B. Cet ennemi minuscule, d'environ 42 nanomètres, formé d'une coque de lipides et de protéines contenant un filament d'ADN circulaire - son patrimoine génétique - migre vers le foie au moment de l'infection, s'agrippe aux cellules de l'organe grâce à ses « crampons », des protéines de surface, et y injecte son ADN qui parasite celui de la cellule, s'y intègre, et détourne à son profit le programme génétique. La cellule du foie est alors transformée en usine de fabrication de nouveaux virus qui s'attaquent à d'autres cellules. Heureusement, le corps possède une panoplie perfectionnée de défense contre cet ennemi sournois : le système immunitaire qui met en jeu des cellules et des molécules multiples chargées d'attaquer le virus et de détruire les cellules infectées. Dans 90 % des cas, le malade guérit naturellement au bout de quelques semaines et l'infection disparaît. Dans 10 % des cas, la maladie peut toutefois devenir chronique. L'organisme ne parvient pas à se débarrasser du virus et le foie ne peut plus se régénérer. Ces gens-là ne sont pas des humanistes et leurs intentions est d'utiliser la médecine pour augmenter le taux de maux, de maladies et de morts.
L'OMS évite avec pudeur d'évoquer le parcours pittoresque du vieux philanthrope : fondateur d'un parti fasciste avant-guerre, le Korusui Taishuto ; emprisonné après la guerre comme criminel de guerre puis reconverti comme champion de la lutte anticommuniste ; organisateur de trafics divers et de courses de hors-bord qui assureront sa fortune et sa respectabilité, avant qu'il ne trébuche sur un projet touristique malheureux d'île à fantasmes pour hommes d'affaires japonais. Ce proche du sulfureux révérend Moon, qui n'a jamais ménagé ses soutiens financiers aux grandes causes humanitaires, était devenu au fil des ans l'un des financiers de l'OMS. Mais les mécènes de l'envergure d'un Sasakawa sont rares et les entreprises restent les soutiens les plus actifs.
1989: à Genève, où siège l'OMS, les experts mondiaux se réunissent pour la première conférence internationale sur l'éradication de l'hépatite B (plutôt sur la propagation de l'hépatite B).L'existence même de l'OMS se pose, ce qui fait dire à certains qu'elle devrait s'appeler l'OMV, Organisation mondiale de la vaccination pour DÉPEUPLER.

“Le vaccin contre l’hépatite est composé d’un antigène HBS dont la structure est partiellement commune avec la myéline qui entoure les nerfs. Les anticorps fabriqués par l’organisme arrivent à confondre les deux et à attaquer la myéline, d’où les complications neurologiques enregistrées avec cette vaccination.”


Vaccins et Sarcomes

Au Canada, il existe 4 vaccins contre le virus de l'hépatite A.
Hépatite AChez l’adulte, le vaccin s’administre en une seule injection suivie d’un rappel six à douze mois plus tard. La durée de protection est ensuite de 10 ans.
TOUS LES ANTIBIOTIQUES ABOUTISSENT À LA FORMATION DE CELLULES CANCÉREUSES (non seulement ils détruisent notre système immunitaire.....). La leucémie est causée par les antibiotiques et les anti-inflammatoires. Parmi les effets des médicaments désagrégateurs de cellules (antibiotiques, anti-inflammatoires, anti- paludéens, etc…), il y a celui de provoquer des leucémies. Les antibiotiques vont avoir une grosse tendance à entraîner ce genre cycle: c'est-à-dire que les enfants auront des bronchites puis on leur fera prendre des antibiotiques, et ce cycle ''YOYO'' recommencera jusqu'au jour ou on lui fera passer un test de cancer..... Erreurs et HORREURS vont continuer de s'ensuivre. Et dans les pays dans lesquels le paludisme est sensé être endémique, on va très rarement faire un diagnostic de leucémie, par manque de moyens de détection. Heureusement pour eux. LA LEUCÉMIE EST UN PHÉNOMÈNE NATUREL. NON DANGEREUX POUR LA SANTÉ..... SAUF SI ELLE EST TRAITÉE ... En théorie, tout va donc très bien. Comme tout allait bien jusqu'en 2004 pour l’antibiotique Vioxx®, qui aurait selon les études provoqué entre 28000 et 140000 morts rien qu'aux Etats-Unis.

Cancer du foie : facteurs de risque

  • Une infection hépatite de type B ou C
  • La cirrhose peut augmenter les risques de développer le cancer du foie
  • Le diabète peut augmenter les risques
  • L’exposition à certains produits chimiques comme l’arsenic
  • La consommation de produits contaminés à l’aflatoxine
  • L’obésité, l'alcool.....
Carcinome hépatocellulaire : survient le plus souvent sur un terrain de cirrhose d'étiologie diverse : alcool, hépatite B, hépatite C, hémochromatose. En Afrique et en Asie du Sud-Est, l'incidence élevée du Carcinome hépatocellulaire est liée à la présence d'une toxine produite par un champignon dans l'alimentation, l'aflatoxine. L'aflatoxine est une mycotoxine produite par des champignons proliférant sur des graines conservées en atmosphère chaude et humide. Elle est nuisible aussi bien chez l'homme que chez l'animal, et possède un pouvoir cancérigène élevé. Elle fut découverte ET fabriquée en 1960 en Angleterre dans des buts eugénistes. Fortement électrophiles ils réagissent avec les groupements nucléophiles de l'ADN en s'intercalant entre les bases ou des protéines. Les aflatoxines ont de ce fait un fort effet tératogène et peuvent à hautes doses entraîner la mort en quelques heures à quelques jours selon la dose et la sensibilité de l'animal. Enfin, les aflatoxines sont reconnues comme étant les plus puissants cancérigènes naturels, donc nos États eugénistes s'en servent sûrement contre nous. L’intoxication aiguë par les aflatoxines se traduit par la mort en général avec parfois des symptômes de dépression, anorexie, diarrhée, ictère ou anémie. Les lésions essentiellement hépatiques (nécroses, cirrhose) évoluent à long terme en hépatome ou carcinome. L'évaluation de la quantité de ces toxines dans la nourriture est donc l'objet d'études internationales depuis plusieurs décennies. Aussi, l’effet cumulatif lié à l’ingestion régulière et itérative de telles toxines fait courir de grands risques aux enfants et aux nourrissons grands consommateurs de laits et de produits laitiers.


VACCINS donnent le cancer
Le virus de l'hépatite B (susceptible d'être prévenu par la vaccination) est l'agent de la plupart des cancers du foie et d'une partie importante ..

Le SIDA Britannique tue 7920 personnes par jour soit 5,5 personnes par minute dans le monde
Les «vaccins» anti-fertilité Le «vaccin» anti-grossesse modifie le hCG (hormone sécrétée par la femme immédiatement après la conception); on le couple avec une bactérie ou un virus transporteur pour que le système immunitaire produise des anticorps contre cette hormone naturelle...
En Inde où le droit au consentement éclairé des femmes n’était pas respecté. Le Centre de recherche pour le développement international du Canada subventionnait alors cette recherche et les groupes de femmes de plusieurs pays.
Quinacrine pour stériliser les femmes


La Quinacrine est un médicament bon marché et facilement disponible, développé dans les années 1920 pour la prévention et le traitement de la malaria. Londres a fait de ce médicament une méthode chimique de stérilisation féminine.

"Le vaccin et le maïs anticonceptionnels visaient un but unique : la réduction drastique de la population mondiale''

L'Afrique est le pays le plus vacciné au Monde et c'est là aussi qu'il y a le plus de cas de sida ... on y retrouve des populations à 40 % infectée du VIH. En Afrique australe, l'espérance de vie est passée de 62 ans dans les années 1990-1995 à 48 ans pour la période 2000-2005. Donc on constate que l'OMS et son programme EUGÉNISTE fonctionnent. Lorsqu’on sait que l’épidémie du sida est apparue après les vaccinations contre la polio et l’hépatite B au sein des populations d’Afrique, d’Haïti et des communautés homosexuelles de New-York et de San-Francisco, et que le virus HIV désigné comme responsable n’a jamais été clairement isolé ou réellement identifié, on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec les velléités affichées depuis les années 60 par les puissances occidentales, États-Unis en tête, de réduire drastiquement la population mondiale afin de s’assurer un accès durable aux ressources de la planète.
« Une équipe médicale du Baylor Collège à Houston a retrouvé le virus SV 40 dans les tissus de patients souffrant de tumeurs du cerveau et de mésothéliomes. Ce virus, reconnu cancérigène, a ainsi été injecté à 30 millions de personnes à travers le monde par le vaccin contre la polio..». Science et Vie (décembre 1996)

En 1986, les autorités médicales ont administré aux enfants des natifs d'Alaska le vaccin contre l'hépatite B. Sans explication. Sans le consentement des parents. Beaucoup d'enfants sont tombés malades et plusieurs sont morts. Il y avait, semble-t-il, un virus appelé RSV (Rous Sarcoma Virus) dans le vaccin...
Sources :http://fr.rian.ru/world/20090525/121733869.html
- En 1988, au cours d'une interview à la radio, un ambassadeur du Sénégal rapportait les ravages du sida dans son pays où des villages entiers sont décimés. Quelques années auparavant, des équipes scientifiques et médicales étaient venues vacciner leurs habitants contre l'hépatite B. La maladie touchait les personnes vaccinées.
"L'enfant vacciné est un enfant contaminé" - KalmarEn 1973, des chercheurs démontrèrent que le taux des tumeurs cérébrales était des treize fois plus élevé chez les enfants nés de mères vaccinées contre la poliomyélite durant leur grossesse.(La rançon des vaccinations - F. et S. Delarue)

En 1980, des chercheurs trouvèrent des fragments de SV 40 dans des tumeurs cérébrales humaines. Il semble y en avoir dans 25 % des cas.

En 1987, on confirma que le HTLV4 provient des singes verts d'Afrique. Or le virus de la leucémie humaine est le HTLVI et le virus du sida humain est le HTLV3. Il en est ainsi du virus de la leucose aviaire qui contamina la plupart des vaccins contre la fièvre jaune et contre la rougeole jusqu'en 1962. Des millions de personnes les avaient déjà reçus à ce moment-là. Puis on se demande D'OÙ VIENT L'ÉPIDÉMIE DU SIDA?

Les substances utilisées dans les vaccins sont extrêmement toxiques.

Fabriqués à partir de cellules cancéreuses (notamment de bovin), d’hydroxyde d’aluminium et/ou des dérivés du mercure, ils font entrer dans l’organisme des doses 30 fois supérieures à la toxicité maximale tolérée.

Sylvie SIMON, Vaccination l’Overdose, p. 115 :
“Dès 1973 aux État-Unis, le Dr HEINONEN a effectué des recherches sur le taux de cancers des enfants dont les mères avaient été vaccinées contre la polio au cours de leur grossesse entre 1959 et 1965. Il a découvert que le taux de tumeurs cérébrales était 13 fois plus élevé chez les enfants nés de mères vaccinées que chez les autres…”

GÉNOCIDE VACCINAL DES PAYS RICHES CONTRE SES PAUVRES

Selon lui, toutes les épidémies actuelles ont été créées dans des laboratoires."Les médecins militaires détiennent la formule de la pneumonie atypique qui a donné naissance au virus.La grippe aviaire a également une origine artificielle", a noté l'expert. M. Léonid est un ancien chef de la Direction de la coopération militaire internationale du ministère russe de la Défense et président de l'Académie des problèmes géopolitiques.


On s’est bien gardé de nous signaler que Baxter Pharmaceuticals a déjà été impliqué dans quelques graves scandales. En 1996 des composants contre l’hémophilie ont été contaminés, toujours « accidentellement » par le VIH, et injectés à des dizaines de milliers de personnes et, récemment, une substance contaminante non identifiée, responsable de 19 décès aux États-Unis — sans compter des centaines d’accidents graves — a été découverte dans des lots d’[1] héparine du même laboratoire, qui a évidemment nié sa responsabilité. Cela n’a guère empêché l’Oms de lui commander un vaccin contre le virus H1N1.
--- Comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident absolument impossible ? Impossible sauf si l’acte devient volontaire. Cela m’a été confirmé par un docteur en biologie.
Ainsi, l’entreprise (MILITAIRE) américaine Epicyte a développé un maïs contraceptif en modifiant génétiquement le maïs afin qu’il produise un anticorps contre le sperme humain.

petits rappels
Les vaccinations provoquent des épidémies de leucémie. Les vaccinations sont la cause de réveils latents d’infections. Les vaccinations font le lit des cancers Les vaccinations sont mutagéniques et sont responsables de tares héréditaires, d’infirmités et de paralysies qui font souvent suite à la vaccination de façon très évidente. Les vaccinations sont tératogéniques : elles créent des monstres, des enfants difformes. Les vaccinations sont plus nuisibles qu’utiles. Des cellules cancéreuses se développent souvent aux endroits qui ont été vaccinés

« On leur déclarera la peste ou le choléra »
La PESTE en Angleterre n’en était pas une, il s’agissait de SUETTE, et c’était dû au manque d’hygiène de vie et d’alimentation carnée exagérée des Anglais car à cette époque ils étaient considérés comme des gens malpropres qui ne se lavaient jamais et faisaient des orgies alimentaires de viandes (souvent insalubres).
LE CHOLÉRA. provenaient des bactéries de la putréfaction animale dans l’eau de l’alimentation. En 1885, en Espagne, le choléra-morbus cause 120 000 décès.
Des molécules comme celles agissant sur la composition sanguine (douleurs musculaires) pourraient représenter une arme efficace et la production de ces molécules n’est pas techniquement difficile.

LES É P I D É M I E S..
* La PESTE.... * La TUBERCULOSE.... * LA DYSENTERIE.... * La VARIOLE.... * Le TYPHUS.... * Le CHOLÉRA : ces maladies étaient autrefois endémique…
« La quasi totalité des cas de poliomyélite recensés aux U.S.A., de 1980 à 1994, a été causée par l'administration du vaccin oral atténué.» Dépêche AFP, 1er février 1997
Je suppose que tout le monde connait Thomas Malthus et la doctrine qui lui conféra une notoriété peu reluisante. Les théorisations malthusiennes de réduction de la population n’étaient pas animées d’un esprit fraternel de respect, de partage et de souci futurible, mais l’objectif n’était que de lutter contre la prolifération humaine pour que tout au contraire une élite puisse conserver suffisamment de confort. Mais ces baveux bourgeois Londoniens (Lords, Chevaliers de Malte --- du mal --- sionistes....), oublient que peu avant sa mort, Malthus avait répudié sa propre théorie démographique."

Les vaccins : une bombe de l'ère médicale
Robert Mendelsohn, médecin, il a pratiqué la pédiatrie pendant plus de 30 ans. Il a écrit de nombreux livres, a été directeur national du projet Head Start's Medical Consultation Service, président du comité d'accréditation médicale pour l'État de l'Illinois, professeur associé de médecine préventive et de santé communautaire à l'École de Médecine de l'Université de l'Illinois, États-Unis. Les vaccins une bombe de l'ère médicale par Alternative santé. Il affirme : « Bien que j'aie moi-même utilisé les vaccins dans les premières années de ma pratique, je suis devenu un opposant farouche des vaccinations de masse à cause des nombreux dangers qu'elles représentent.
Et pour prendre un sujet d'intérêt plus récent, pourquoi est-ce que le vaccin SABIN est encore administré à des enfants, alors que le Dr Salk affirme que c'est ce vaccin qui cause actuellement la plupart des cas de poliomyélite ? Continuer à administrer ce vaccin est un comportement médical irrationnel qui ne fait que confirmer mon opinion que les médecins répètent constamment leurs fautes.
TERRORISME VACCINAL DE LONDRES contre l'Humanité
Ce sont les enfants et les personnes âgées qui sont en premier visés par ce Contrôle Démographique Mondial qui vise à réduire la Croissance démographique en augmentant le taux de maladies et de mortalités.....

Autres stupidités lancées pâr l'ONU et les Groupes Féministes Élitistes''Le développement est lié en priorité au contrôle de la population. A partir de la IIe Conférence internationale sur la Population (Belgrade, 1965), la planification des naissances est présentée comme une forme d'aide au développement. ''
Et quand ils parlent d'AIDE HUMANITAIRE, c'est pour utiliser des naïfs qui vont embarquer dans les projets comme OXFAM pour montrer une belle image de la Mondialisation tout en stérilisant ces pauvres et/ou les rendant malades en leur donnant le SIDA par les vaccinations, et en augmentant le taux de mortalité tout en réduisant l'espérance de vie de ces populations-cibles.
Il faut contrôler et limiter la croissance de la population. Tel était l'objet de la Conférence sur la Population et le Développement, qui s'est tenue au Caire en 1994.
Depuis celle-ci, les États sont régulièrement priés de rendre compte de ce qu'ils ont fait pour appliquer le "plan d'action" arrêté "par consensus" au Caire. Et c'est au nom de ce genre de pensées qu'ils utilisent des pesticides dans les céréales qui stérilisent les gens des pays pauvres.

Pr Michel REY, Impact Médecin Hebdo, 13 octobre 1995 : « La protection conférée par la vaccination (antidiphtérique) dure moins longtemps que l'immunité naturelle et n'est plus que de 50 %, 10 ans après la vaccination, alors que 90 % des adultes sont naturellement immunisés avant d'être vaccinés
ET LE MASSACRE CONTINUE
Et c'est sous le thème mondial ''SANTÉ POUR TOUS'' que l'OMS poursuit son dépeuplement en vaccinant .... Sainte O.M.S., financiers, industriels et militaires se donnent la main pour sauver les enfants du monde. Comme c'est émouvant! - En 1984, pour réaliser les vœux pieux de sainte O.M.S. (la vaccination de tous les enfants du monde), cinq institutions respectables: sainte O.M.S., U.N.I.C.E.F, Banque Mondiale, programme de développement des Nations Unies, Fondation Rockefeller unissent leurs efforts et fondent ensemble la Force d'intervention pour la Survie de l'Enfant. Elles tiennent à poursuivre et à élargir le programme de vaccination à l'échelle mondiale. L'Unicef est encouragée, dans sa noble aventure, par la Fondation Mérieux (qui possède 30 % du marché mondial de la fabrication des vaccins) et l'institut Pasteur. Quelle générosité! - En 1989, pour imposer aux enfants les programmes d'immunisation prévus par le PÉV. (Programme Élargi de Vaccination) et vaincre les résistances et les oppositions des adultes récalcitrants, sainte O.M.S. va chercher des outils contraignants. Toujours pour le bien des enfants, évidemment. Elle fait adopter par l'ONU la Convention des Droits de l'Enfant pour améliorer le sort de l'enfance dans le monde. Quelle bonté ! Cette convention impose unilatéralement et arbitrairement, sans discussion, ni représentation, ni concertation des citoyens, des changements fondamentaux dans la structure de notre société et de notre famille.

L'approche de la Maladie Cancéreuse de la Dr. Catherine Kousmine... La tumeur cancéreuse est donc douée de POUVOIR DETOXIQUANT important:''Un gramme de tumeur neutralise environ 15 fois la dose léthale de toxine''! De tous les organes, seul LE FOIE est doué de capacités détoxiquantes comparables. Elle en tire la conclusion que LE CANCER EST UN BESOIN DE L'ORGANISME pour résister à une aggression métabolique toxique. Sa démarche thérapeutique va donc consister à "enlever le besoin du cancer" - à "rendre le cancer inutile" - à "débrayer le moteur du cancer"... selon son expression.
Elle pense donc que le cancer correspond à une finalité biologique. Qu'il est nécessaire à l'organisme pour continuer à vivre. Les tumeurs bénignes d'abord, malignes ensuite ne sont autre chose qu'une forme particulière du résultat des mécanismes de défense de l'organisme. Ainsi, la tumeur n'est pas un phénomène aberrant, isolé et gratuit, mais qu'elle s'inscrit dans une réaction cohérente qui est un état d'alarme.
Ses études biologiques lui montrent que les cultures de tissus cancéreux prélevés aseptiquement a toujours donné naissance à des bactéries (toujours identiques à celles de l'intestin). La seule exception concerne les tissus préalablement irradiés. "Le tissu cancéreux se construit pour capter les micro-organismes et les toxines en circulation dans le sang."
Elle constate que, chez une de ses malades atteinte d'un cancer du sein gauche, chaque stress s'accompagne d'une importante bactériurie et est immédiatement suivie d'une poussée évolutive de sa tumeur. Ce cas lui montre l'impact que peut avoir l'émotion sur le passage des colibacilles intestinaux dans le sang et l'urine.
D'OU VIENT CETTE AGGRESSION METABOLIQUE TOXIQUE
Pour la Dr.KOUSMINE, elle provient des changements alimentaires survenus depuis la seconde guerre mondiale. Les modifications insidieuses survenues dans les moeurs alimentaires des peuples "civilisés" ont été peu à peu responsables de deux sortes de phénomènes:

1°) DES CARENCES VITAMINIQUES CHRONIQUES


bulletLe raffinage des céréales et des huiles
bulletLa conservation des aliments
bulletLes modes de cuisson de plus en plus agressifs
bulletLa diminution de consommation de fruits et de crudités
2°) UNE AUTO-INTOXICATION A PARTIR D'UNE FLORE MICROBIENNE INTESTINALE PATHOGENE
Le mécanisme en est:
*** Une augmentation de la consommation de sucres blancs et de protéines animales,
La flore intestinale devient agressive du fait d'une alimentation inadéquate. On sait qu'une flore intestinale de putréfaction s'installe lorsque le régime alimentaire contient de la viande en excès, est plus agressive et produit plus de substances toxiques (PTOMAINES) qu'une flore de fermentation, qui s'établit lorsque le régime est végétarien.
LES RECIDIVES CANCEREUSES ET LES METASTASES
Ce n'est pas par hasard que, si on enlève chirurgicalement la tumeur, ou qu'on la détruit par radiothérapie, on a tôt ou tard une récidive ou des métastases. Cette suppression ne modifie pas les conditions biologiques dans lesquelles le cancer a pris naissance. Pour éviter les récidives et/ou les métastases, il faut que soient supprimées le plus vite possible les intoxications et les carences existantes.


Agir au niveau de l'intestin
(A) - Renforcer la perméabilité de la membrane intestinale
. Utilisation d'huiles riches en acides gras poly-insaturés.
. Arrêt du beurre, des fromages gras et fermentés, et des huiles raffinées.
(B) - Modifier la flore microbienne intestinale afin de diminuer la flore de putréfaction et favoriser la flore de fermentation
. Introduction dans l'alimentation de crudités, de légumes et de céréales complètes
. Diminution de l'apport de protéines animales (viandes) de graisses, et arrêt de la consommation des sucres rapides en général
. Crême BUDWIG chaque matin au petit déjeuner.
(C) - Eliminer rapidement la flore intestinale agressive présente dans le côlon, et renforcer la paroi colique.
*** Régime de détoxication intensive sur 3 semaines:

bullet1°SEMAINE: Régime de fruits exclusif.
Fruits frais et jus de fruits fraîchement pressés, pris en plusieurs petits repas au long de la journée.

bullet2°SEMAINE: Régime cru exclusif.
Trois repas répartis sur la journée, composés uniquement d'aliments crus: fruits frais, jus de fruits, fruits séchés, graines oléagineuses, céréales moulues et crues, miel, pollen, jaune d'oeuf cru, lait cru, yogourts, légumes crus et huiles de première pression à froid.
- Le matin: Crême BUDWIG, et 150 grammes de fruits - Repas de midi: Légumes crus additionnés de d'huile vierge, une cuillèrée à café de céréales moulues crues, fromage blanc et jaune d'oeuf
- Repas du soir: Fruits secs, miel, pollen

bullet3°SEMAINE: Elargissement
On ajoute une fois par jour des céréales cuites et des légumes cuits.
Ce régime a pour but la modification rapide de la flore intestinale.

** Suivi d'un régime sans viande strict.

Ces trois semaines sont suivies d'une alimentation sans viande stricte pendant les 2 à 3 mois suivants.

Terminé le verre de vin rouge: "toute consommation quotidienne de vin est déconseillée". La consommation de boissons alcoolisées est associée à une augmentation du risque de plusieurs cancers: bouche, pharynx, larynx, œsophage, colon-rectum, sein et foie".

A l'heure actuelle en France, le surpoids touche 26 à 32 % de la population et l'obésité 8 à 17 % des adultes. 14 à 17,5 % des enfants présentent une surcharge pondérale. Or l'accroissement de la corpulence est associé à une augmentation du risque de plusieurs cancers (de 8 à 55 % selon les localisations) : œsophage, endomètre, rein, côlon-rectum, pancréas, sein (après la ménopause) et vésicule biliaire.
Les grillades occasionnent elles les cancers ?
La consommation de viande grillée ou même cuite à des températures élevées peut favoriser l’apparition de certain produits cancérigènes potentiellement dangereuses pour la santé.Les grillades de viande forment deux sortes de composés potentiellement cancérigènes: les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les amines hétérocycliques (AHC).
Le cholestérol et les graisses saturées que l'on trouve dans la viande provoquent des maladies cardio-vasculaires, cause première de mortalité aux États-Unis.
Pour enrayer ces maladies il n’a fallu que d’installer des caniveaux et des égouts, d’améliorer les pavages des rues et leur nettoyage, et d’assurer assez d’argent à tous pour qu’ils puissent se permettre les nécessités… et de manger moins de viande ET PLUS DE LÉGUMES ET DE FRUITS
=============================
CONCLUSION

L’apparition de grandes épidémies n’est pas étrangère à la nature insalubre des Villes d’autrefois: que ce soit par des guerres ou en les empoisonnant ou les rendant malades.
Pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu’ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la procédure de préparation ?
VACCINONS D'ABORD LA FAMILLE ROYALE DE LONDRES ET SES 1000 LORD et ..... Qu'ils goûtent à leurs propres médecines d'abord ..... Hélas, l'EUGÉNISME connu de la famille royale de Londres persiste encore. En plus d'avoir par leurs Guerres Mondiales fait exterminer des millions de Juifs, la reine actuelle et son mari le prince Philip ---- tous deux des Allemands ---- continuent ce que leurs parents avaient commencé..... car ce sont leurs parents, les 4 rois cousins germains qui ont organisé les guerres mondiales. Ces 4 rois cousins étaient : (1) l'Empereur d'Allemagne GUillaume 11 ; (2) le Roi Belge Albert 1er ; (3) le Tsar Nicholas 11 de Russie ; (4) le Roi d'Angleterre Georges V qui était la tête du troupeau diabolique. Donc, mes ami(e)s, méfions-nous du Royaume-Uni, de l'Allemagne, de l Russie et de la France car ces 4 Pays mènent tous les autres.
Suite à une conférence qui s'est déroulée à l’Université de Copenhague sur le changement climatique, et promue par les porte-parole de l’Empire britannique. Dès l’ouverture de la conférence, Michelle Rasmussen, journaliste à EIR, a posé la question suivante à John Ashton, représentant spécial du Foreign Office britannique : « Que répondez-vous aux critiques qui, comme l’économiste américain Lyndon LaRouche, pensent que la question du changement climatique est le nouveau visage de la croissance zéro, ou de la décroissance, qui aura des conséquences catastrophiques pour les pays pauvres ? Ne penseriez-vous pas, étant donné le rôle joué par le Prince Philip (MARI DE LA REINE), le Prince Charles (fils de la reine Élisabeth 2), Gordon Brown et Tony Blair dans cette campagne, qu’il s’agit là d’une stratégie moderne de l’empire britannique pour empêcher le développement des pays pauvres ? ». Au lie
VACCINONS PUBLIQUEMENT TOUS LES PHARMACIENS QUI ONT CRÉÉ CES VACCINSMÉDECINS GUÉRIS-TOI TOI-MÊME D'ABORD

Les infirmières savent bien les dangers des vaccinations, MAIS, ne se gênent pas pour vacciner les enfants des autres afin d'avoir leurs payes tous les Jeudi...... et elles dorment sans aucun remords, sans conscience professionnelle, ELLES SE TAISENT et elles sont complices par leurs silences d'irresponsables envers leurs citoyens..... - En 1993, 100 infirmières des Hôpitaux de Paris, atteintes de tuberculoses, avaient toutes reçu le B.C.G. ...

90 % des adultes sont naturellement immunisés avant d’être vaccinés… Personne, d’ailleurs, n’est capable d’expliquer pourquoi les épidémies de peste et de choléra du Moyen Âge, de suette picarde (qui a sévi de 1718 à 1906), et plus récemment, de scarlatine, se sont arrêtées sans vaccin, et sans décimer toute l’humanité... Les épidémies censées avoir disparu grâce à la vaccination étaient déjà sur le point de disparaître au moment où celle-ci a commencé. C'est plutôt l'hygiène de vie et d'alimentation qui les a enrayées. “En 1945 la Hollande était le pays d’Europe le plus touché par le fléau tuberculeux. En 1974, sans jamais avoir eu recours au B.C.G., la maladie y était totalement éradiquée.” On assiste en Europe à une régression de la tuberculose depuis environ 100 ans, donc bien avant l’introduction du B.C.G.
Hélas, on continue à ranger dans les maladies non transmissibles les cancers ou les maladies chroniques (dont la cirrhose), en réalité conséquence d'infection et donc transmissibles.

Nous le répétons: le virus de l'hépatite B est transmissible par voie sexuelle, par la salive, par les piqûres. Le virus de l'hépatite C, transmis plus couramment par les injections, est responsable de la plus grande partie des autres cirrhoses et cancers du foie.

La vaccination permet la sélection des populations à décimer. Elle facilite les génocides ciblés. Elle permet de tuer les gens d'une certaine race, d'un certain groupe, d'un certain pays... et de laisser les autres indemnes... au nom de la santé et du bien-être de tous, évidemment.

La vaccination encourage la dépendance médicale et renforce la croyance de l'inefficacité de notre système immunitaire. Elle crée des assistés permanents. Elle remplace la confiance en soi par la confiance aveugle en l'extérieur. Elle rend dépendant financièrement et engendre la perte de la dignité personnelle. Elle nous entraîne dans le cercle vicieux de la maladie (peur - pauvreté - soumission) et s'assure ainsi la soumission du troupeau, pour mieux le dominer, l'exploiter, et le conduire à l'abattoir.. La vaccination encourage aussi la dépendance morale et financière des pays du Tiers-Monde vis-à-vis des pays occidentaux (dons, vaccins, équipement pour les administrer .. ). La vaccination perpétue le contrôle social et économique des pays occidentaux sur les pays du Tiers-Monde.
La vaccination cache les vrais problèmes socio-politiques (pauvreté des uns due à l'exploitation des autres) en y apportant de pseudo-solutions techno-scientifiques si compliquées et sophistiquées que les patients ne euvent comprendre. En détournant les fonds qui auraient dû servir À L’ÉLIMINATION DE LA PAUVRETÉ, à l'amélioration des conditions de vie et en les acheminant dans les banques des multinationales, la vaccination creuse encore le fossé entre les riches dominants et les pauvres exploités.
La seule et vraie immunité naturelle c’est la santé, une bonne hygiène de vie et une alimentation riche en fruits et légumes.
LA MALADIE C'EST QUOI ???
LE ''MAL-A-DIT''
LOIS ORTHOBIONOMIQUES DE LA SANTÉ
La santé comme la maladie sont des processus naturels biologiques!
Être malade est un signe de santé! Il est normal pour une personne saine de réagir à ses abus! La maladie comme l’agressivité ou la violence sont des symptômes, pas des causes!
La maladie n'est jamais une cause. La maladie est une réponse, une pauvre réponse ...
La maladie nous dit quoi faire et où aller!
Le corps par la maladie enseigne l’hygiène, il nous montre clairement ce qu’il n’accepte pas ou ce qui lui est dangereux.
LA MALADIE est un moyen de purification, de nettoyage, de protection et de régénération. Elle est une action vitale normale du corps, une élimination vicariante des substance morbifiques incompatibles avec la santé qui s’entassent et encrassent l’organisme. Contrecarrer cette action vicariante de nos forces curatrices naturelles est d’un extrême danger. La maladie n’est pas un ennemi à détruire, ce n’est pas un envahisseur étranger à nous…
La maladie enseigne à bien vivre. Elle est votre alliée, et elle vous permettra de vous maintenir en excellente santé. Combien de gens voyez-vous, et qui se plaignent d’être malades ? Plusieurs, n’est-ce pas ! Et bien, c’est grâce à leurs précieuses maladies qu’ils peuvent avoir une certaine qualité de vie et… vivre encore !
La pauvreté est la plus grande cause de la maladie et des maux sociaux…. Et Londres est la plus grande cause de la pauvreté dans le monde avec ses milliers de banques et de multinationales nous endettant et pillant nos pays. Les Dirigeants le savent bien, pourtant jamais durant leurs campagnes électorales ils parlent de prioriser d’éliminer la pauvreté, sachez que les élites sont contre le Partage, l’Égalité…… Et oui, la pauvreté est la plus grande cause de la maladie. Malgré cela, nos gouvernements réduisent de façon drastique les subsides accordés aux services sociaux et passent des ententes économiques qui plongent nos entreprises dans le précipice de la compétition internationale, insoutenable pour la majorité."
Le seul véritable médecin est le patient!
Oui, la maladie est comme un tuteur qui s’occupe de vous et qui ne vous lâchera pas. Cet ‘’entraîneur à une vie saine’’ vous semblera sadique mais en réalité vos souffrances ne seront que les conséquences de votre aveuglement et entêtement à ne pas corriger les situations qui s’imposent à vous maintenant !
LA MALADIE. C’est quand l’écart est trop grand entre l’esprit, le corps et le milieu. Un corps sainement nourris laisse l’âme tranquille. Une âme non ignorée sait prendre soin de son corps.
La maladie vous dit : tolérance 0 face à la mal bouffe et au sédentarisme, et vous exige de prendre la bonne habitude de manger salades, fruits et légumes quotidiennement, de dormir au moins 8 bonnes heures et de temps en temps jeûner quelques jours pour accroître votre énergie vitale. ‘’Toute qu’un programme de vie’’ : vous vous dites ! Si votre corps agit ainsi, c’est pour vous éviter une mort prématurée et aussi que vous puissiez vieillir agréablement et vous éviter une vie invalidante.
C’est une action, un effort avec lequel il faut coopérer. «Il faut que la maladie suive son cours» entend-on dire souvent! La santé ne se bâtit qu’en suppléant aux besoins de la vie. Souvent on est malade parce qu’on ne s’est jamais rien refusé. Tout maux et tout problème humain viennent remettre en question l’environnement, le contexte social et écono-politique, nos Lois, les valeurs et les idéologies douteuses imposées à tous.
LE BUT DE LA MALADIE est l’expulsion de substances indésirables dans le corps pour l’assainir. C’est de maintenir l’harmonie (le paradis-humain).Mais, si vous adoptez de saines habitudes alimentaires, de pensées et de vie ; que vous vous débarrassiez de votre gourmandise pour vivre modérément : alors votre maladie n’aura plus sa raison d’être !
LES INCONVÉNIENTS DE LA GUÉRISON


LA TOXÉMIE : cause organique de la maladie.
La Toxémie est la présence en excès dans le corps de substances ou déchets toxiques. Les déchets cellulaires doivent constamment être éliminés sous peine de mort. 4 sortes de toxémie : la toxémie naturelle des déchets cellulaires; la toxémie intestinale provenant de la décomposition des aliments; la toxémie organique tel le pus. La toxémie chimique tels les médicaments, les vaccins, les produits chimiques…
*** Il nous paraît étrange de voir quelqu’un de malade, pour la première fois, se rétablir sans prendre de médicaments.

La Santé est l’état normal des Êtres Vivants

RÉTABLISSEMENT
Le rétablissement est possible aux quatre conditions suivantes
1) Suppression du motif.
2) Apport des éléments et des conditions nécessaires à la santé.
3) Récupération des forces vitales.
4) Donner le temps nécessaire aux processus réparateurs.
Ce n’est que par le REPOS u’on peut hâter l’élimination


Nos limites physiques : c’est pour nous enseigner à vivre raisonnablement! Notre magnifique fragilité et notre vincibilité sont pour nous apprendre à exiger protection, vie douce et fraternelle. «Tous, nous avons besoin de douceurs, de musique, d’amour, de sécurité, de paix autour de nous, de savoir que les humains sont biens…».

LA MÉDECINE NE SAIT FAIRE AUCUNE PRÉVENTION.
« Lorsque tu est malade, recherche d’abord ce que tu as fait pour le devenir » ; «Que l’aliment soit ton seul remède» disait Hippocrate, le père de la médecine.
En effet, un médecin privé de ses médicaments est comme un poisson hors de l'eau…
On lui a enseigné d'empoisonner les malades, et il ne connaît presque rien d'autre. Son entraînement est bien limité et spécialisé.

Les médicaments ne sont jamais nécessaires.
La médecine est le plus grand ennemi de l'intégrité humaine dans la vie moderne.
1 personne sur 4 souffre de DOULEURS CHRONIQUES au Canada : cela prouve hors de tous doutes l’échec de la Médecine à faire de la prévention; l’échec de l’Industrie pharmaceutique à guérir; et l’échec de la Science à résoudre les maux.

Les populations sont prédisposées à certaines maladies endémiques selon les milieux de vie où elles résident : dépendamment qu’ils soient appropriés ou pas à leurs conditions naturelles d’humains. Le «Naturel» n’est pas inné : il est le fruit de conditions de vie. Tous nos caractères ont une origine historique voire céleste.

Les gens malades et révoltés témoignent de Gouvernements violents et esclavagisants. L’agressivité, la déprime, le désespoir, la frustration, la fuite dans l’alcool te les drogues… témoignent des contextes de vie humiliants et antifraternels imposés à tous,

Notre Système de santé est-il un Système de maladies?
Est-ce logique que la médecine enseigne qu’à son gré qu’on peut violer les règles physiologiques, et que si on tombe malade, ils ont les médicaments (poisons) qu’il faut pour redonner vigueur et santé; malgré toutes les erreurs présentes, passées et futures? Aucun besoin de vous conduire sainement dans la vie et selon les Lois de la Vie puisqu’il y a les médicaments! La Nature n’a pas pourvu l’humain du besoin de remèdes : elle seule sait y remédier!

Quand le remède est pire que le mal et crée plus de problèmes! Aucune pilule au monde ne peut donner la santé, tout au plus elle peut soulager temporairement certaines douleurs! Quelles maladies vont-ils encore inventer pour nous faire peur, nous dissoudre le cerveau, nous empêcher de comprendre, de voir clair, de nous aimer, de se reconnaître?
Combien de vieillards qui sombrent dans Alzheimer pour avoir trop consommé de mercure, de formol et d’aluminium dans des vaccins anti-grippaux parfaitement inutiles, sauf pour les éliminer des comptes sociaux ?
« Si vous voulez tuer vos enfants et vieillards en surnombre, vaccinez-les ! » Tel pourrait être le slogan des idéologues malthusiens obsédés de la réduction de la population de la planète terre.


Un des premiers problèmes politiques de l’heure devient ainsi à mes yeux celui-ci : comment guérir la médecine et les médecins, comment soigner les chimistes fous, comment arrêter les délires paranoïaques de toute puissance des scientifiques sans éthique, qui n’hésitent plus désormais à utiliser les moyens les plus extrêmes pour continuer à faire tourner un système de santé qui est devenu un système de création de maladies et de mort ?
Ils croient qu’une fiole contenant un soi-disant remède peut corriger leurs mauvaises hygiènes et habitudes vie, et ainsi permettre aux gens de continuer de vivre de façon la plus malsaine qui soit.
Jamais une personne ne se plaint ou n’est malade sans raison. La médecine étiquette ‘’d’hypocondriaque’’ les gens qu’elle n’arrive pas à satisfaire ! Traitons les autres comme on voudrait qu’ils nous traitent ! << Sois bon avec les gens que tu rencontres : car la vie est dure pour tout le monde ! >> Il ne faut pas leur enseigner le mensonge populaire selon lequel certaines drogues sont des poisons alors que d'autres sont des médicaments; - ou qu'une drogue peut être un poison ou un médicament, selon la dose; - ou encore que ces drogues prises sans l'avis d'un médecin deviennent un poison, alors que sur prescription médicale elles deviennent un médicament; - ou enfin qu'elle est un poison quand on les prend dans la bonne santé, et un médicament quand on les prend dans la maladie.

Changer le système de croyance du patient
Donc, l'idée du Dr Simonton est de changer le système de croyance du patient.
Il explique d'abord à son patient ce qu'est la maladie. Il lui demande de se poser les questions suivantes:

Ce sont des questions qui peuvent se poser à propos de toute maladie.
La première question, c'est : pourquoi est-ce cette maladie ?
La sous-question c'est : à quoi me sert-elle ? C'est ainsi qu'on se rend compte que dans le cas du cancer il y a de très nombreux cas de personnes qui trouvent dans la maladie le seul moyen d'avoir de l'affection et qu'on s'occupe d'eux très fréquemment.

Les remèdes n’existent pas : il n’y a que la correction ou la suppression de la ou des causes!
La Santé Collective est de se donner une société qui correspond mieux à nos besoins, à nos ambitions, à nos rêves, à ce qu’il y a de bon et de fraternel. Être malade est un signe de santé! Il est normal pour une personne saine de réagir à ses abus et à des contextes sociaux déshumanisant! La santé est globale : c’est l’unicité et l’indissociabilité des êtres et des choses. Nul n’est en santé totale, s’il est entouré de gens qui peinent et qui souffrent!
Une population saine et heureuse : voilà ce qui contribue à l'ORDRE ! Les gens ont ce besoin constant d’être biens, sinon ils vont le chercher artificiellement (drogues…) : ils se vengeront! «Nous sommes des petits paradis, et une partie essentielle du paradis des autres»! «À quoi bon richesse et amour si je suis entouré de tristesses»!
PRÉVENIR C’EST REMONTER AUX CAUSES ET LES FAIRE CESSER !
Il n'existe pas de méthode plus efficace pour hâter l'élimination que le repos au lit. Une plus grande activité augmente la production des déchets, alors qu'une activité réduite restreint la production des toxines. Une activité accrue dépense de l'énergie, tandis que le repos et le sommeil conservent cette énergie. Plus un corps est stimulé, moins il devient capable d'assumer ses fonctions. Donnez-lui du repos suffisamment pour permettre la récupération, la réforme et la réparation, et sa vigueur et son efficacité fonctionnelles en seront augmentées. Une plus grande quantité d'énergie est dépensée dans l'activité physique. Si le repos est substitué à l'activité, l'énergie habituellement dépensée dans cette activité physique devient disponible pour une utilisation autre, et, pour le moment du moins, à un travail plus important.
La Nature ne coupe pas l'appétit, ne met pas le malade dans un état de prostration et n'arrête pas ses activités, tant mentales que sexuelles et sensorielles, pour rien. Celles-ci sont des mesures de conservation destinées à sauvegarder les énergies habituellement dépensées dans ces formes d'activités, afin qu'elles puissent être disponibles pour d'autres utilisations, comme par exemple, dans un travail plus important de rétablissement.
"L'activité consomme les substances du corps. Elle est dépensière de vie. Une activité accrue augmente la consommation de substance corporelle.

Pendant le repos, les cellules, les tissus et les organes sont réparés, réformés, et renouvelés. Le repos est créateur de vie. Les organes qui se reposent sont plus capables de réparer leurs structures endommagées, que les organes en état de stimulation. Le repos et le sommeil sont les procédés de restauration les plus qualifiés". SHELTON

La stimulation réduit donc le pouvoir fonctionnel, par la dépense d'énergie supplémentaire et l'accroissement des déchets métaboliques.

Nous parlons ici, bien sûr, du repos dans le sens le plus large du terme, c'est à dire le repos physiologique qu'est le jeûne. Quand on ne jeûne pas, il est impossible de garder le lit le jour. Mais quand on jeûne, il s'installe dans le corps, au bout de quelques jours, une sorte de relaxation authentique qui oblige à garder le lit avec plaisir.
La stimulation (irritation ou excitation) d'un corps épuisé, ne fait que précipiter l'épuisement des quelques réserves restantes, et amène l'effondrement final plus rapidement.

Plus le corps est stimulé, plus vite il atteint l'état d'épuisement total. Par ailleurs, plus le corps est faible, moins il est capable de résister aux stimulants et plus grande est la nécessité de ne "rien faire" d'une façon intelligente.
Seuls ceux qui possèdent une expérience suffisamment approfondie avec, d'une part la pratique du stimulant (gaspillage des forces) et d'autre part, la pratique du repos (conservation des forces) - seuls ceux-là peuvent juger du mérite des deux pratiques et peuvent former un jugement réellement circonstancié.

Celui qui n'a pas complètement abandonné la pratique du stimulant, et qui, par manque de connaissance expérimentale de la question, proclame la supériorité de la pratique stimulante sur la pratique de conservation des forces, celui-là raisonne comme les philosophes en pantoufles. Il ne sait pas, il ne peut pas savoir ce dont il parle. Telle l'araignée qui tisse sa toile, il échafaude une théorie fantastique sur la toile de son imagination". SHELTON

L'élimination se passe au niveau des cellules et non à celui des émonctoires (peau, foie, rein, etc.) Ces derniers ne font que rejeter des substances déjà éliminées. Le foie transforme les matières éliminées par les cellules en matières plus simples et éliminables. Les reins les filtrent du sang et les rejette dans la vessie.
Donc, pour hâter l'élimination, il faut pousser les cellules, non les émonctoires à éliminer. Comment ?
A cet effet, il faut savoir comment fonctionne nos cellules. Les cellules ont besoin pour fonctionner avant tout d'énergie nerveuse. Quand celle-ci est abondante, elles éliminent beaucoup, sinon elles éliminent peu. Comment augmenter cette énergie nerveuse ? Aucune substance ne vous la donnera, aucune méthode, aucun stimulant.

"Le véritable stockage des réserves d'énergie, la recharge des batteries corporelles, se
On ne peut augmenter l'énergie nerveuse qu'en se reposant, en économisant sur les dépenses physiques, musculaires, digestives, sexuelles. Comment économiser ? Par le repos musculaire, stomacal, sexuel, etc.
On ne hâtera pas l'élimination en stimulant les émonctoires.


Mangez bien, vivez sainement et ayez des pensées humanistes envers les autres et ne vous pas peur de la maladie. Lorsqu'on est malade, on mange moins voire un jeûne un peu, c'est une belle occasion de dormir beaucoup et de faire confiance aux forces curatrices de son corps. Contrecarrer cette action vitale de désitoxication appelée ''maladie'' en utilisant des médicaments est très dangereux. On accorde trop de pouvoirs aux médicaments, on oublie que ce n'est que le pouvoir de guérison est inné et n'appartient qu'à l'organisme vivant et jamais à une fiole de médicaments.(''l'opération a réussie mais le patient est mort'').
Le Guide Alimentaire des Pays préconise de prendre 5 portions de fruits et 5 portions de légumes par jour : et pourtant à peine 5 % de gens peut-être le font. Les diététiciens de l’État déplorent que les gens ne mangent pas suffisamment de fruits et de légumes.
voir l'image en taille réelle
voir l'image en taille réelle
« Pour vivre 14 ans de plus…. Mangez des fruits et des légumes pour vivre plus vieux. De saines habitudes de vie….» affirme une étude effectuée sur 20 000 résidants du Royaume-Uni, LONDRES. 10-1-8 Journal De Québec.voir l'image en taille réelle
ÉTABLISSONS DES CONTEXTES ET DES ENVIRONNEMENTS FAVORABLES AU BONHEUR.
DES ÉTATS HUMANISTES pour une vie saine et une alimentation pacifique.

Donnez les fruits aux gens qui sont pauvres au lieu d'en faire du vin



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire